Vision du web. La réponse collaborative.

Gagner des Bitcoins.

Le HackerSpace Vision du web.
La réponse collaborative.
Le glider des Hackers.
Un symbole de rassemblement.
QWERTY.
Du clavier au terminal.
GNU / Linux Debian.
La distribution universelle.
GNU / Linux Ubuntu.
Linux pour les êtres humains.
GNU / Linux Arch.
Un Linux léger et flexible.
Nom de code Linux.
Documentaire FR.

Vous n´êtes pas identifié(e).

Nous sommes le lundi 18 février 2019. Il est .

Nous avons 228 invités et aucun membre en ligne

 
HackerSpace !
× Sciences.

Plaidoyer pour un autre nucléaire

  • CandyEyes
  • Portrait de CandyEyes Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Collaborateur Or
  • Collaborateur Or
  • !! Attention Hackeuse !!
Plus d'informations
il y a 1 an 4 mois #2580 par CandyEyes
CandyEyes a créé le sujet : Plaidoyer pour un autre nucléaire
Plaidoyer pour un autre nucléaire

La fission d’uranium dans des réacteurs à eau pressurisée fournit actuellement la quasi-totalité de l’énergie d’origine nucléaire dans le monde. Les derniers développements ont conduit, en France, à l’EPR. Or cette technique, compte tenu des risques qu’elle présente, illustrés par les accidents de Three Mile Island, de Tchernobyl et plus récemment de Fukushima, n’est plus socialement acceptée.

La nécessité de décarboner la production d’électricité ne permet pas de se passer du nucléaire. Les limites des énergies dites renouvelables, éolien et photovoltaïque, compte tenu de leur caractère aléatoire, et donc non pilotable, ne peut assurer le socle d’énergie électrique primaire.

De nouvelles filières, étudiées au sein du Forum International Génération IV sont conçues pour :

– être intrinsèquement sûres,

– réduire la quantité des déchets,

– supprimer les risques de prolifération nucléaire,

– diminuer les coûts de construction et d’exploitation,>

– offrir toute une gamme de puissances,

– être surgénératrices.

Le forum Génération IV a retenu six concepts, parmi lesquels :

– Les réacteurs à combustible liquide, MSR (Molten Salt Reactor) basés sur des sels de thorium, combustible abondant et également répandu. Cette piste fut historiquement négligée, les militaires n’y trouvant pas leur compte (pas de plutonium en produit final pour la bombe atomique),

– Les réacteurs à très haute température ( VHTR ) permettant, entre autre de produire de l’hydrogène, probable base énergétique du futur, dont la production en abondance présente quelques difficultés actuellement.


Source : thorium-energy.eu

Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun mais pas assez pour la cupidité de tous.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

Vision du web est disponible en version Beta 2019 depuis l'adresse www.visionduweb.fr En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer un accès membre personnalisé et réaliser des statistiques de visites.

Découvrez la version BETA 2019 de Vision du web sur https://www.visionduweb.fr